Mon travail s'articule autour de la création de "témoins", "bornes", "outils", centrant la recherche sur des textures, des matières, des formes, alliant modernité et primitivisme.

Je travaille en taille directe et souvent par associations de matériaux. Rarement d'après esquisse. Les "défauts" qui découlent de cette démarche apportent de l'âme à l'œuvre.

J'aime travailler les matériaux durs. Bois, pierre - marbre, granit, basalte... -  acier, verre. J'aime jouer avec la dureté des matériaux pour leur donner de la légèreté.

Avec très peu d'outils, manuels et électriques. 

​Le passage d’un matériau à un autre me permet de marquer des ruptures de matière, tout en préservant l’harmonie et la continuité de la forme, cette rupture entre un idéal humaniste et une société où prédomine le profit.

GUY FREDERICQ